Quelle puissance de feu terrestre en zone urbaine ?

Les opérations contemporaines sont conduites dans le cadre de guerres limitées qui s’accompagnent de contraintes politiques, stratégiques, morales et juridiques sur l’action militaire. Maîtriser les effets de l’emploi de la puissance de feu est ainsi devenu, au cours des dernières décennies, une préoccupation centrale d’armées occidentales cherchant à limiter les risques de dommages collatéraux. Cette problématique se décline de manière singulière en milieu urbain, la ville étant souvent à la fois le cœur du pouvoir politique et économique et l’un des points les plus difficiles à (re)prendre et à contrôler. Après un bref aperçu des spécificités de ce milieu, ce post expose brièvement la façon dont les forces terrestres tentent d’employer leurs feux de manière efficace et discriminée, et ce malgré les nombreux obstacles auxquels elles font face, tant au sens propre qu’au sens figuré.

puissance de feu zone urbaine

L’artillerie en tir direct. Source: FM 3-21-11. US Army.

Continue reading

Posted in Analyses | Tagged , , , , , | 3 Comments

THE FRENCH WAR ON AL QA’IDA IN AFRICA

Cette recension est parue dans Politique Etrangère 2:2016

Christopher S. Chivvis Cambridge, Cambridge University Press, 2015, 240 pages

9781107546783

Que peut nous apporter un nouvel ouvrage sur l’opération Serval après, entre autres, le très bon opus de Jean Christophe Notin (La Guerre de la France au Mali, Tallandier, 2014) ? Christopher Chivvis, directeur associé de l’Inter – national Security and Defense Policy Center de la RAND et enseignant à l’université Johns Hopkins, nous apporte en fait un point de vue différent, celui d’un Américain pouvant lire les sources en français, et qui a mené de nombreux entretiens en France afin de pouvoir traiter le sujet.

Continue reading

Posted in Lu, vu, attendu | Tagged , , , , , , , , | Leave a comment

Les leçons irlandaises de l’internement préventif

Depuis l’attentat de Nice, une part grandissante de la classe politique française – dont l’ancien Président de la République, Nicolas Sarkozy – appelle à la mise en détention administrative – c’est-à-dire préventive et sans action judiciaire – d’individus suspectés d’être liés au terrorisme djihadiste (sur la base notamment des fiches « S » du FPR ou encore des signalements pour radicalisation du FSPRT). Une telle mesure pose naturellement de nombreuses questions, au premier rang desquels sa conformité avec l’article 66 de notre Constitution qui fait de « l’autorité judiciaire [la] gardienne de la liberté individuelle » et proscrit la détention arbitraire. Notons également que la loi du 20 novembre 2015 précisait qu’en aucun cas sous l’état d’urgence « l’assignation à résidence ne pourra avoir pour effet la création de camps d’internement ».

internement préventif

Continue reading

Posted in Analyses | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

MAKING SENSE OF THE CENTRAL AFRICAN REPUBLIC

Cette recension est parue dans Politique Etrangère 2:2016

Sous la direction de Tatiana Carayannis et Louisa Lombard Londres, Zed Books, 2015, 384 pages

9781783603800

Peu d’ouvrages traitent de la République Centrafricaine (RCA), particulièrement en anglais. Making Sense of the Central African Republic est important car il rassemble quelques-uns des meilleurs spécialistes de la crise centrafricaine et propose une approche véritablement pluridisciplinaire. Il permet en cela de mieux comprendre ce pays d’environ quatre millions d’habitants vivant aux marges de la communauté internationale.

Continue reading

Posted in Lu, vu, attendu | Tagged , , , , , , , | Leave a comment

POURQUOI PERD-ON LA GUERRE ? UN NOUVEL ART OCCIDENTAL

 Cette recension est parue dans Politique Etrangère 2:2016

Gérard Chaliand Paris, Odile Jacob, 2016, 176 pages

Mise en page 1

L’École des Annales avait vertement rejeté « l’histoire-bataille », qui tentait d’expliquer la cause des victoires et des défaites dans les guerres, pour lui préférer une étude inscrite dans le temps long, privilégiant les grandes mutations sociales et économiques des nations. Depuis de longues années déjà, Gérard Chaliand semble réconcilier la grande question de l’histoire militaire et de la stratégie en général – «pourquoi perd-on la guerre ? » – , avec l’étude des civilisations dans la longue durée. Dans son dernier livre, ce chercheur hors normes qui a dédié sa vie à l’étude de la conflictualité en combinant les travaux d’anthologie et les réflexions théoriques, avec l’observation au plus près des combattants, nous livre un récit brossé à grands traits de l’ascension et du déclin de la puissance militaire occidentale.

Continue reading

Posted in Lu, vu, attendu | Tagged , | Leave a comment

LA GUERRE PAR CEUX QUI LA FONT. STRATÉGIE ET INCERTITUDE

Cette recension est parue dans Politique Etrangère 2:2016

Benoît Durieux (dir.), Monaco, Éditions du Rocher, 2016, 368 pages

la guerre par ceux qui la font CHEM

La Guerre par ceux qui la font est un ouvrage collectif rassemblant 15 contributions d’officiers français et étrangers du Centre des hautes études militaires (CHEM) en trois grandes parties : le temps de l’incertitude, le temps de la sagesse stratégique et le temps des opérations militaires globales. Les chapitres abordent des thématiques variées et toutes intéressantes : asymétrie, surprise stratégique, contre insurrection, mais aussi enjeux stratégiques en Arctique ou concept de guerre ouverte. On se contentera ici d’en évoquer trois parmi ceux qui retiennent le plus l’attention.

Continue reading

Posted in Lu, vu, attendu | Tagged , , , , , , , , , , | Leave a comment