Les mutations du renseignement militaire : dissiper le brouillard de la guerre ?

Le Centre des études de sécurité de l’Ifri vient juste de publier le numéro 71 de la série Focus Stratégique: 

Les mutations du renseignement militaire: dissiper le brouillard de la guerre ?

par Joseph Henrotin

Pour télécharger cette étude, cliquez ici.

Le renseignement militaire a connu des évolutions majeures du fait de la technologie mais aussi des changements dans le caractère des opérations.

couv_focus71.jpg

Au cœur du projet de « révolution dans les affaires militaires », il devait contribuer à dissiper définitivement le brouillard de la guerre et à rendre le champ de bataille transparent. Les deux dernières décennies d’opérations en ont pourtant démontré qu’il en allait autrement : face à des adversaires complexes étroitement mêlés à leur terrain, les armées ont dû évoluer vers la notion de « renseignement d’intérêt militaire », élargissant ainsi le spectre de leur mission. En France, cette transformation a soulevé de nouvelles questions quant à l’organisation mais aussi aux moyens attribués au renseignement dans les armées et au sein de l’appareil de défense. Face aux nombreux défis technologiques, liés autant à la collecte qu’à l’analyse, l’avenir du renseignement militaire dépend plus que jamais des ressources, humaines et financières, que les décideurs voudront bien lui attribuer.

Posted in Lu, vu, attendu | Tagged , , , , | Leave a comment

Les armes à feu et les forces de sécurité intérieure françaises

Par Louise Mingasson.

Face à l’utilisation par les terroristes d’armes de guerre, la réaction des autorités publiques, au-delà du contrôle des flux illégaux d’armes, s’est aussi tournée vers une montée en puissance capacitaire des forces de l’ordre. Il s’agit, dans une double logique, d’améliorer la protection de celles-ci et de s’adapter à des modes opératoires criminels ayant évolué. En France, il existe déjà au sein des forces de sécurité intérieure plusieurs unités lourdement armées capables d’intervenir face à des criminels disposant d’armes de guerre.  C’est le cas du GIGN (Groupe d’intervention de la Gendarmerie nationale) pour la gendarmerie, des BRI (Brigades de recherche et d’intervention) pour la police judiciaire et du Raid, rattaché directement à la DGPN (Direction Générale de la Police Nationale). Cependant, suite aux attentats perpétrés sur le sol français ces deux dernières années et aux différents plans de sécurité lancés par le gouvernement, l’ensemble des forces de sécurité intérieure a vu son armement de dotation évoluer. 

Sans titre (10)

Continue reading

Posted in Analyses | Tagged , , , , , , | Leave a comment

Je n’étais pas la bienvenue

Nathalie Guibert, Paris, Paulsen, 2016, 180 pages

Recension parue dans le n°4/2016 de Politique Etrangère

Nathalie Guibert, journaliste spécialisée sur les questions de défense au Monde, a été autorisée à embarquer sur le Perle, l’un des six sous-marins nucléaires d’attaque (SNA) de la Marine nationale. Je n’étais pas la bienvenue relate cette expérience exceptionnelle à au moins deux titres. D’abord, aucun journaliste n’avait été autorisé à embarquer aussi longtemps – quatre semaines – en mission dans un SNA, et il a fallu trois ans à Nathalie Guibert pour obtenir le feu vert des autorités. Ensuite, l’auteur est la première femme à prendre place dans un sous-marin nucléaire français. En effet, jusqu’en avril 2014, le règlement n’autorisait pas les femmes à intégrer l’équipage. Pour la journaliste, « l’expérience ressemblera au fait de s’introduire dans une secte ou une communauté religieuse ». Le monde des sous-mariniers est en effet très fermé, tant par nécessité opérationnelle que par culture et tradition.

Je n'étais pas la bienvenue

Continue reading

Posted in Lu, vu, attendu | Tagged , , , , | Leave a comment

2012 : l’étrange défaite de l’armée malienne

Par Marc-André Boisvert

Le 17 Janvier 2012, Ménaka, petite bourgade du nord Mali, est prise par des rebelles. Déjà, les rebelles touarègues du Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) ont lancé la guerre par communiqués. À Bamako, le gouvernement s’attendait à une rébellion touarègue normale, qui se terminerait, comme les autres, par un accord politique. Personne ne prévoyait que, deux mois plus tard, les rebelles touarègues et les forces islamistes prendraient le contrôle de plus des deux-tiers du pays. L’analyse évidente pour expliquer ces victoires serait de recourir à l’asymétrie des forces. Les insurgés avaient en effet des avantages solides sur l’armée malienne : meilleur équipement (notamment par des armes provenant des stocks libyens), meilleur entraînement, connaissance du terrain, soutien logistique plus efficace (carburant, ravitaillement et rations alimentaires). Mais comprendre la chute du nord Mali en 2012 ne peut s’expliquer par les seuls avantages de l’ennemi, ni  par les seules défaillances tactiques maliennes, d’ailleurs. À la lumière d’un an de recherche de terrain, voici quatre éléments opérationnels qui ont mené à l’armée malienne à sa défaite. Ces points sommaires représentent quatre facteurs cruciaux pour la remise en condition à long-terme des Forces armées maliennes (FAMa). Alors qu’au cours de ces derniers mois, l’armée malienne a été attaquée à différentes reprises, que ce soit à Nampala en juillet 2016, ou à Boni en septembre 2016, il devient évident que certains problèmes persistent aujourd’hui malgré les formations étrangères: incapacité à soutenir le front, incapacité de prévoir les effectifs de l’armée et les ressources de façon rationnelle, manque de stratégie réelle, etc.

armée malienne

Continue reading

Posted in Analyses | Tagged , , , , , , | Leave a comment

La prévention du terrorisme en Grande-Bretagne. Le programme prevent et la communauté musulmane

Claire Arènes, Paris, Presses universitaires de France, 2016, 256 pages

Le prix Le Monde de la recherche universitaire permet, depuis près de 20 ans, de donner une visibilité importante à des thèses de doctorat. Non seulement les thèses sélectionnées font l’objet d’une présentation dans le quotidien, mais certaines d’entre elles sont publiées aux Presses universitaires de France. Parmi les lauréats 2016 se trouve Claire Arènes, récompensée pour son travail sur la prévention du terrorisme en Grande-Bretagne.

prévention du terrorisme

Continue reading

Posted in Lu, vu, attendu | Tagged , , | 1 Comment

Les armes à feu dans le paysage criminel français

Par Louise Mingasson.

L’utilisation terroriste des armes à feu sur le territoire français a replacé la lutte contre le trafic d’armes en haut de l’agenda politique et relancé les efforts pour endiguer la prolifération d’armes de petits calibres. Cependant, la présence illégale d’armes à feu sur le territoire français est le résultat de circuits d’approvisionnement et de transformation très divers et difficiles à contrer, répondant à une demande criminelle qui a évolué au cours des dernières années.

armes à feu

Continue reading

Posted in Analyses | Tagged , , , , , , , | 1 Comment