La sécurité énergétique des armées françaises : Le soutien pétrolier à l’heure de la transition

Le Centre des études de sécurité de l’Ifri vient juste de publier le numéro 66 de la série Focus Stratégique:

Focus PAULLa sécurité énergétique des armées françaises. Le soutien pétrolier à l’heure de la transition
Ingénieur militaire du Service des Essences des Armées (SEA), l’ingénieur principal Paul Kaeser est issu de l’Armée de Terre, diplômé de l’Ecole Spéciale Militaire de Saint-Cyr et a servi au sein des Troupes de Marine. Formé à l’Institut Français du Pétrole et titulaire d’un diplôme d’ingénieur de l’Ecole Nationale Supérieure des Pétroles et Moteurs, il a rejoint le SEA pour notamment être en charge de l’approvisionnement en carburant des forces. Dernièrement, il a participé à l’opération Barkhane pour le soutien pétrolier des forces françaises dans le Sahel. Il est actuellement stagiaire de la promotion « Verdun » de l’Ecole de Guerre.

Ce nouveau Focus stratégique est téléchargeable ici

Résumé

Depuis sa naissance à la veille de la Première Guerre mondiale, le concept de sécurité de l’approvisionnement en carburant n’a cessé de prouver qu’il était crucial au bon déroulement d’une opération militaire. En France, cette mission est assurée depuis 1945 par le Service des Essences des Armées (SEA). En contrôlant de bout-en-bout sa chaîne d’approvisionnement, le SEA s’est montré capable de soutenir l’intégration des forces armées françaises au sein de l’OTAN, ainsi que dans leurs opérations extérieures. Cependant, le SEA est aujourd’hui confronté à des aléas externes (tant structurels que conjoncturels) ainsi qu’à des vulnérabilités internes dont la combinaison produit un « risque énergétique » systémique auquel il convient de répondre efficacement. Pour ce faire, les armées devront s’approprier pleinement le défi de la transition énergétique et traduire en réalité opérationnelle les nouveaux concepts qui se diffusent à l’international, tels que la « Green Defense ».

Sommaire

Résumé

Introduction

Le soutien pétrolier des forces françaises

Les armées françaises face au « risque énergétique »

Renouveler la sécurité énergétique

Conclusion

Annexes

Références

Share
This entry was posted in Divers and tagged , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to La sécurité énergétique des armées françaises : Le soutien pétrolier à l’heure de la transition

  1. delajudieantoine says:

    Soutien pétrolier, soutien prétrolier ….
    Je pense qu’il faut surtout passer à la transition énergétique à l’heure actuelle ! En effet, quand on voit la consommation énergétique de villes telles que Manosque (http://www.fournisseur-energie.com/gdf-manosque-04100) on se dit qu’il reste une grande route à parcourir pour devenir un pays tenant vraiment compte de nos dépenses énergétiques.

    [Reply]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *