Drones-tueurs et éliminations ciblées. Les Etats-Unis contre Al-Qaïda et ses affiliés

Le Laboratoire de recherche sur la défense (LRD) de l’Ifri vient de publier le numéro 47 de la série Focus stratégique :

Drones-tueurs et éliminations ciblées. Les Etats-Unis contre Al-Qaïda et ses affiliés

 

Docteur et agrégé en Histoire, doctor Stéphane Taillat est enseignant-chercheur en relations internationales et stratégie au Centre de recherche des écoles de Saint-Cyr Coëtquidan.

Ce nouveau Focus stratégique est téléchargeable ici.

Résumé:

Les drones armés, parce qu’ils permettent de réaliser des éliminations ciblées, jouent désormais un rôle central au service du contre-terrorisme américain. Cette pratique, d’abord initiée durant la présidence de George W. Bush, s’est particulièrement développée sous Barack Obama. L’utilisation, de plus en plus récurrente, de drones-tueurs dans la lutte contre les leaders d’Al-Qaïda et ses affiliés reflète en partie un processus d’adaptation aux différentes contraintes locales rencontrées au Yemen, au Pakistan et en Somalie. Cependant, comprendre l’émergence de cette tactique requiert surtout d’étudier les jeux bureaucratiques américains et de replacer l’essor des drones-tueurs et des éliminations ciblées dans son contexte politique, diplomatique et stratégique.

Sommaire:

Introduction

La convergence progressive des drones et de l’élimination ciblée

Entre escalade et retenue

Risques et opportunités :effets du mariage entre drones-tueurs et éliminations ciblées 

Conclusion: le dilemme du scalpel

Share
This entry was posted in Divers and tagged , , , , , , , , , , . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *