L’OTAN, toujours fiable? Les vidéos

Nous vous annoncions, il y a quelques jours, la tenue le 8 décembre d’un évènement sur « l’OTAN, toujours fiable? », dans le cadre du nouveau cycle de séminaires « 2012, La défense en question », organisé par le Centre des études de sécurité (CES) de l’Ifri et la Fondation pour la recherche stratégique (FRS). Pour ceux qui ne pouvaient être à l’Ifri ce jour là, voici les vidéos :

Les deux premières vidéos confrontent les visions de l’OTAN de Benoît d’Aboville, ancien représentant permanent de la France auprès de l’OTAN et de Diego Ruiz Palmer, directeur de la capacité d’analyse stratégique au siège de l’OTAN.

L’Alliance, dépeinte par Benoît d’Aboville à l’aide d’images fortes (des « slogans » selon Diego Ruiz Palmer…), nécessite d’importants ajustements :


L'OTAN, toujours fiable ? [1/3] par Ifri-podcast

Pour Diego Ruiz Palmer, au contraire, l’Alliance a fait les preuves de ses capacités d’adaptation et est un instrument dont il n’est plus nécessaire de discuter la fiabilité ou la pertinence :


L'OTAN, toujours fiable ? [2/3] par Ifri-podcast

Troisième temps de la rencontre, le débat engagé entre les deux intervenants et nos trois panélistes (Etienne de Durand, directeur du CES, Jean-François Daguzan, Maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique, Jean-Dominique Merchet, auteur du blog Secret-Défense) permit, outre un florilège d’images parfois assez drôles et osées sur l’OTAN, de s’interroger entre autres sur le concept d’allié et les engagements qu’il implique, sur les objectifs stratégiques de l’OTAN et enfin sur ses implications capacitaires.


L'OTAN, toujours fiable ? [3/3] par Ifri-podcast

En conclusion, si vous n’avez pas pu être des nôtres jeudi dernier, vous aurez certes manqué l’atmosphère inimitable de nos séminaires sandwichs ainsi que le débat avec le public (qui n’est pas filmé), mais grâce à Ultima Ratio, vous pouvez malgré tout participer au premier pas de notre réflexion de fond en trois mouvements sur les alliances de la France, alors que se profile le désengagement américain. Tous vos commentaires seront, comme toujours, les bienvenus.

Share
Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.