Blessures invisibles et conflits modernes

Les traumatismes psychologiques consécutifs à des engagements militaires ont longtemps été négligés. Angoisse, stress post-traumatique (PTSD), cauchemars, dépressions sont devenus des symptômes relativement courants qui peuvent toucher les forces armées aussi bien sur le terrain qu’une fois de retour des opérations. Ces blessures « invisibles » qui réapparaissent avec les guerres en Irak et en Afghanistan, témoignent d’un besoin d’adaptation des services de santé des armées des forces occidentales.

Afin de mieux appréhender ces troubles, le Centre des études de sécurité de l’Ifri est heureux de vous inviter à une conférence, co-organisée avec l’AUSA, la COGES et le RUSI, portant sur les blessures invisibles dans les conflits modernes.

Si vous souhaitez participer à cet événement, merci de bien vouloir vous inscrire sur le site de l’Ifri.

Share
Ce contenu a été publié dans Divers, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Blessures invisibles et conflits modernes

  1. Ping : Sécurité en Afghanistan | Archives de Sécurité Tube

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.